Vous êtes ici

De nouvelles acquisitions prestigieuses

De nouvelles acquisitions prestigieuses

Le dossard et les chaussures d'Alain Mimoun entrent dans les collections du musée

Le samedi 13 octobre dernier, le Musée National du Sport a acquis la paire de chaussures et le maillot (dossard 13) utilisés par le champion français Alain Mimoun, lors de sa victoire aux Jeux Olympiques de Melbourne en 1956.

 

Une légende du sport français

Alain Mimoun est une légende de l’athlétisme mondiale et de la France plurielle. Vingt-huit ans après la victoire d’El Ouafi, également originiaire d'Algérie, il remporte le titre de champion olympique du marathon face à son éternel rival et ami Emil Zatopek.

Peu de sportifs peuvent s’enorgueillir d’avoir un palmarès aussi riche et des titres honorifiques aussi remarquables hors des pistes d’athlétisme. Multiple vainqueur des championnats de France de marathon, 5.000 mètres et 10.000 mètres, Mimoun est aussi un héros, comptant parmi les 134.000 Algériens "soldats indigènes" de l’armée de terre française durant la Seconde Guerre mondiale. Il participe à bloquer l’offensive allemande à Monte Cassino en Italie, il y est grièvement blessé au pied par un obus. Sur le terrain, les secondes places aux Jeux de Londres (1948) et d’Helsinki (1952), puis surtout le sacre à Melbourne en 1956  font entrer Alain Mimoun dans le panthéon des grandes figures sportives de la France contemporaine. 

La course d'une vie

Le 1er décembre 1956, après plusieurs tentatives pour obtenir la première place aux épreuves de courses grandes distances aux Jeux Olympiques, Alain Mimoun triomphe enfin à l’épreuve du marathon aux Jeux de Melbourne 1956. Dans la chaleur suffocante de Melbourne, il mène la course de bout en bout. En 2 heures et 25 minutes, il triomphe dans une épreuve mémorable où les poursuivants, le Serbe Mihalic et le Finlandais Karvonen s’écroulent d’épuisement quelques secondes après la ligne d’arrivée. Mimoun entre dans le panthéon des héros français et sera adoubé par le général de Gaulle. 

En tant que musée de société, le Musée National du Sport a pour mission de suivre avec attention le parcours d’athlètes représentatifs de la pluralité de la population française. Au-delà des performances sportives, les succès d’Alain Mimoun constituent des clés pour appréhender l’histoire de la France et le rôle des sportifs en période de guerre.

Ces nouveaux objets permettent de constituer un riche ensemble d’objets relatifs à l’exploit de Mimoun aux JO de 1956. L’entrée de ces pièces uniques renforce un fonds "Mimoun" constitué d’un dossard, d’une paire de pointes et d’un maillot porté lors d’une compétition nationale.